UN PEU D'HISTOIRE POSTALE SUR LE MOIS DE JANVIER 1849 sur les premiers timbres de FRANCE

 1 janvier de Mirande

En France c'est le 24 Août 1848 qu'Etienne ARAGO fait adopter une loi par l'Assemblée Nationale le tarif postal unique des correspondances intérieures et l'utilisation du timbre-poste. Il est prévu deux timbre-poste, un noir à 20 centimes pour les lettres au premier échelon de poids et un rouge à 1 Franc pour celles à partir du troisième échelon.

 

La mise en place de cette réforme est prévue pour le 1er Janvier 1849.

Un matériel utile à l'annulation des timbre-poste était sans doute prévu (grille losangique) mais sa livraison aux bureaux de Direction et de Distribution ne pourra se faire à temps. L'administration veut absolument éviter la réutilisation des figurines et par une circulaire du 20 Décembre 1848 demande aux directeurs et aux distributeurs d'annuler les timbres-poste dès que les lettres entre dans le service, au moyen de leur timbre à date fortement appliqué.

Rapidement il est constaté que la volatilité de l'encre utilisée dans les bureaux ne garantit pas une annulation parfaite et par une nouvelle circulaire datée du 3 Janvier 1849, il est demandé l'emploi du timbre à date avec de l'encre d'imprimerie ou le cas échéant d'annuler les timbres-poste avec une large croix faite à la plume, débordant largement sur la lettre.

Les différentes lectures de ces deux circulaires par les directeurs et les distributeurs, font que dans l'attente de la grille oblitérante rencontrée à partir du 10 Janvier à Paris, il se détermine des oblitérations dites "provisoires" et "exceptionnelles". La grille losangique est considérée comme l'annulation normale et exceptionnelle la grille rouge